........................................

[ Mauves-sur-Loire ] Jules Verne à La Droitière

La propriété La Droitière appartenait à Mathilde Verne, épouse de Victor Fleury et soeur de Jules Verne. Jules Verne a laissé de nombreuses traces de ses séjours à La Droitière entre 1870 et 1886. Les deux beaux-frères y ont implanté de nombreux arbres rares, c’est ainsi que le parc a reçu le label « Ensemble Arboré Remarquable ».
Le lieu est ouvert à la visite tous les week-ends de mai à septembre.
Les 18 et 19 juin nous organisons un événement « Jules Verne à La Droitière » ; à cette occasion le Musée Jules Verne de Nantes prêtera une exposition d’illustrations des voyages extraordinaires.
Le samedi 18 à 17 h, en collaboration avec l’association Claude Guillon-Verne, se tiendra une représentation "piano et chants" des musiques du neveu de Jules Verne. Ce jour-là une statue du capitaine Boyton, qui fit escale dans le port de Mauves le 13 décembre 1877 pour présenter sa combinaison de survie en cas de naufrage, sera présentée au public. Il fut accueilli par Victor Fleury, alors maire de Mauves, et Jules Verne s’en inspira pour trois chapitres de son roman Les Tribulations d’un Chinois en Chine. Cette statue restera exposée dans le parc.
Le dimanche 19 à 17 h, il y aura une représentation théâtrale par Michel Valmer d’un spectacle interactif tout public, préparé avec le musée : un grand livre des Voyages extraordinaires dont on ouvre des tiroirs pour découvrir les inventions de cette fin du XIX et leur place dans les romans de Jules Verne.
Association des Amis de La Droitière - 330 rue des Frères-Fleury - 44470 MAUVES-SUR-LOIRE ici.


[ George Roux ] Exposition, conférence, escape game du 12 avril au 21 mai

La Médiathèque de La Ville de Sèvres a le plaisir de vous annoncer l’exposition George Roux du 14 avril au 21 mai, et le colloque du 14 mai avec les contributeurs du catalogue éponyme.
Venez découvrir une plongée dans l'univers de l'illustrateur de Jules Verne.
Consulter le programme ici.


[ Jean-Louis Mongin ] Pitre-Chevalier sort de l'ombre

Hetzel, on le sait, découvrit Jules Verne en 1863. Pourtant, bien avant le célèbre éditeur, un autre publiciste avait repéré le jeune écrivain. C’est en effet dès 1852 que Pitre-Chevalier (1812-1863) ouvrit les colonnes du Musée des Familles à Jules Verne. À l’évidence, le directeur de ce journal avait un certain flair pour les nouvelles plumes prometteuses. Mais il faut bien en convenir, hormis ce trait singulier et les publications des premiers textes de Verne, le sagace Pitre-Chevalier reste un quasi inconnu pour nos contemporains. Qui était donc ce personnage au nom si curieux ?
Ce natif de la Loire-Inférieure — comme Jules Verne, — romantique dans l’âme, s’essaya d’abord à la poésie, puis aux romans et aux études historiques. C’est cependant grâce au Musée des Familles, qu’il prit en charge en 1845, qu’il fit réellement sa percée dans le monde de la presse et de la littérature. Inspiré par le salon de Mme Récamier (où il avait été introduit par son mentor Chateaubriand) il ouvrit son propre salon avec un certain succès. Les petits spectacles qu’il y donnait et le nombre impressionnant de personnes du milieu du spectacle qu’il y recevait le firent connaître du Tout-Paris. Mais Pitre avait d’autres cordes à son arc : il se révéla également doué pour la spéculation immobilière (il participa directement à l’éclosion et à l’essor de la cité balnéaire de Villers-sur-mer sur la côte normande), ainsi que pour la gestion d’œuvres caritatives d’envergure.
Jean-Louis Mongin a voulu sortir de l’ombre ce curieux personnage aussi étonnant que déconcertant à bien des égards. L’ouvrage qu’il propose est la première bio-bibliographie détaillée de Pitre-Chevalier ; c’est un essai qui permet de mieux comprendre ce que fut au juste cette figure parisienne et de préciser l’ampleur de ses travaux de presse et littéraires.
Jean-Louis Mongin. Pitre-Chevalier (1812-1863). Publiciste mondain. 336 p. Encrage Édition ici.


[ Malick Diarra ] À l'ombre de Jules Verne

"Une invitation d'Atlantide, les Mots du Monde à Nantes, Festival des Littératures, m'ouvre les portes des rencontres culturelles de Nantes, moi, le natif de Saint-Louis du Sénégal qui dans mon enfance, à l'école primaire, ai lu, les jeudis, au patronage, les livres de Jules Verne.
Et je découvre, sur une place de Nantes, la statue de celui qui, par le truchement du capitaine Nemo, a initié mon goût de l'aventure.
Sur cette place Jean Bruneau, le photographe nantais Patrice Garçon immortalise cette rencontre avec Jules Verne.
Tout est là.
Nourri de ce que j'ai entendu et lu de la vie et des écrits de l'auteur Verne, j'ai entrepris une rencontre par la prosopopée, où ma plume portera les deux voix..."
Malick Diarra

À l'ombre de Jules Verne de Malick Diarra - 156 Pages - Éditions HENRY - Collection La Vie, comme elle va.

[ Danielle Taitz ] Lettres

Issus par son père d'une famille d'armateurs, le compositeur nantais Claude Guillon-Verne (1879-1956) est, par sa mère, le neveu de Jules Verne.
Durant ses études parisiennes, Maris et son fils Claude échangèrent abondamment sur la vie de la famille, sur les événement mondains de Nantes ou de Paris mais aussi sur la vie culturelle et artistique de leurs villes respectives, parlaient des pièces de théâtre qu'ils avaient vues, des concerts auxquels ils avaient assisté. Ils commentaient également l'actualité sociale et politique, donnant leur opinion sur les faits divers qui ont agité ces années. Nous revivons donc, à travers cette correspondance, l'atmosphère de toute une époque.
Trois années de minutieuses recherches pour un livre incontournable.
Prix public 29 euros (frais de port en sus pour la France 9.50 euros (c'est un gros livre), 3.86 pour l'éranger (tarif culturel économique), aucun frais si vous passez le prendre à Nantes.
Règlement par chèque, libellé à l'ordre de ACGV (Association Claude Guillon-Verne) et adressé 9 rue du 24 Février 1848, 44100 Nantes, ou par carte bancaire sur le site de l'association, rubrique "mes commandes" ici.
Contact : danielle.taitz@numericable.fr


bulletin de la société jules verne

203 Novembre 2021

[ Notes sur la carte de L’Île mystérieuse

>>

Librairie de la société jules verne

>>

[ Mauves-sur-Loire ] Jules Verne à La Droitière

La propriété La Droitière appartenait à Mathilde Verne, épouse de Victor Fleury et soeur de Jules Verne. Jules Verne a laissé de nombreuses traces de ses séjours à La Droitière entre 1870 et 1886. Les deux beaux-frères y ont implanté de nombreux arbres rares, c’est ainsi que le parc a reçu le label « Ensemble Arboré Remarquable ».
Le lieu est ouvert à la visite tous les week-ends de mai à septembre.
Les 18 et 19 juin nous organisons un événement « Jules Verne à La Droitière » ; à cette occasion le Musée Jules Verne de Nantes prêtera une exposition d’illustrations des voyages extraordinaires.
Le samedi 18 à 17 h, en collaboration avec l’association Claude Guillon-Verne, se tiendra une représentation "piano et chants" des musiques du neveu de Jules Verne. Ce jour-là une statue du capitaine Boyton, qui fit escale dans le port de Mauves le 13 décembre 1877 pour présenter sa combinaison de survie en cas de naufrage, sera présentée au public. Il fut accueilli par Victor Fleury, alors maire de Mauves, et Jules Verne s’en inspira pour trois chapitres de son roman Les Tribulations d’un Chinois en Chine. Cette statue restera exposée dans le parc.
Le dimanche 19 à 17 h, il y aura une représentation théâtrale par Michel Valmer d’un spectacle interactif tout public, préparé avec le musée : un grand livre des Voyages extraordinaires dont on ouvre des tiroirs pour découvrir les inventions de cette fin du XIX et leur place dans les romans de Jules Verne.
Association des Amis de La Droitière - 330 rue des Frères-Fleury - 44470 MAUVES-SUR-LOIRE ici.



[ George Roux ] Exposition, conférence, escape game du 12 avril au 21 mai

La Médiathèque de La Ville de Sèvres a le plaisir de vous annoncer l’exposition George Roux du 14 avril au 21 mai, et le colloque du 14 mai avec les contributeurs du catalogue éponyme.
Venez découvrir une plongée dans l'univers de l'illustrateur de Jules Verne.
Consulter le programme ici.


[ Jean-Louis Mongin ] Pitre-Chevalier sort de l'ombre

Hetzel, on le sait, découvrit Jules Verne en 1863. Pourtant, bien avant le célèbre éditeur, un autre publiciste avait repéré le jeune écrivain. C’est en effet dès 1852 que Pitre-Chevalier (1812-1863) ouvrit les colonnes du Musée des Familles à Jules Verne. À l’évidence, le directeur de ce journal avait un certain flair pour les nouvelles plumes prometteuses. Mais il faut bien en convenir, hormis ce trait singulier et les publications des premiers textes de Verne, le sagace Pitre-Chevalier reste un quasi inconnu pour nos contemporains. Qui était donc ce personnage au nom si curieux ?
Ce natif de la Loire-Inférieure — comme Jules Verne, — romantique dans l’âme, s’essaya d’abord à la poésie, puis aux romans et aux études historiques. C’est cependant grâce au Musée des Familles, qu’il prit en charge en 1845, qu’il fit réellement sa percée dans le monde de la presse et de la littérature. Inspiré par le salon de Mme Récamier (où il avait été introduit par son mentor Chateaubriand) il ouvrit son propre salon avec un certain succès. Les petits spectacles qu’il y donnait et le nombre impressionnant de personnes du milieu du spectacle qu’il y recevait le firent connaître du Tout-Paris. Mais Pitre avait d’autres cordes à son arc : il se révéla également doué pour la spéculation immobilière (il participa directement à l’éclosion et à l’essor de la cité balnéaire de Villers-sur-mer sur la côte normande), ainsi que pour la gestion d’œuvres caritatives d’envergure.
Jean-Louis Mongin a voulu sortir de l’ombre ce curieux personnage aussi étonnant que déconcertant à bien des égards. L’ouvrage qu’il propose est la première bio-bibliographie détaillée de Pitre-Chevalier ; c’est un essai qui permet de mieux comprendre ce que fut au juste cette figure parisienne et de préciser l’ampleur de ses travaux de presse et littéraires.
Jean-Louis Mongin. Pitre-Chevalier (1812-1863). Publiciste mondain. 336 p. Encrage Édition ici.


[ Malick Diarra ] À l'ombre de Jules Verne.

"Une invitation d'Atlantide, les Mots du Monde à Nantes, Festival des Littératures, m'ouvre les portes des rencontres culturelles de Nantes, moi, le natif de Saint-Louis du Sénégal qui dans mon enfance, à l'école primaire, ai lu, les jeudis, au patronage, les livres de Jules Verne.
Et je découvre, sur une place de Nantes, la statue de celui qui, par le truchement du capitaine Nemo, a initié mon goût de l'aventure.
Sur cette place Jean Bruneau, le photographe nantais Patrice Garçon immortalise cette rencontre avec Jules Verne.
Tout est là.
Nourri de ce que j'ai entendu et lu de la vie et des écrits de l'auteur Verne, j'ai entrepris une rencontre par la prosopopée, où ma plume portera les deux voix..."
Malick Diarra

À l'ombre de Jules Verne de Malick Diarra - 156 Pages - Éditions HENRY - Collection La Vie, comme elle va.

[ Danielle Taitz ] Lettres

Issus par son père d'une famille d'armateurs, le compositeur nantais Claude Guillon-Verne (1879-1956) est, par sa mère, le neveu de Jules Verne.
Durant ses études parisiennes, Maris et son fils Claude échangèrent abondamment sur la vie de la famille, sur les événement mondains de Nantes ou de Paris mais aussi sur la vie culturelle et artistique de leurs villes respectives, parlaient des pièces de théâtre qu'ils avaient vues, des concerts auxquels ils avaient assisté. Ils commentaient également l'actualité sociale et politique, donnant leur opinion sur les faits divers qui ont agité ces années. Nous revivons donc, à travers cette correspondance, l'atmosphère de toute une époque.
Trois années de minutieuses recherches pour un livre incontournable. Prix public 29 euros (frais de port en sus pour la France 9.50 euros (c'est un gros livre), 3.86 pour l'éranger (tarif culturel économique), aucun frais si vous passez le prendre à Nantes.
Règlement par chèque, libellé à l'ordre de ACGV (Association Claude Guillon-Verne) et adressé 9 rue du 24 Février 1848, 44100 Nantes, ou par carte bancaire sur le site de l'association, rubrique "mes commandes" ici.
Contact : danielle.taitz@numericable.fr


bulletin de la société jules verne

202 Mai 2021

[ Textes inédits de Jules Vernes

>>

Librairie de la société jules verne

>>